Episode 34 : Les Bourreaux des Légendes

Épisode 34. Zelda ! 
Les actus : Pas d’actu, on passe directement à…

La discussion : Zelda ! Il vient de sortir sur Switch mais on revient un peu sur ce qui nous a marqué dans Zelda, les coups de coeur et les histoires malheureuses. On a un invité Zeldaphile en la personne de Papa de Super Ciné Battle. Forcément, on est pas trop d’accord.

Nos recommandations (1h35:00) :
Papa : Darksiders
Kwyxz : Un retour sur toutes ses reco qu’il regrette et recommande finalement Crazy Ex Girlfriend. Et le clip Alive de Wayne.
Daniel : Nier Automata

Bonne écoute !
Bonus : le podcast MDR, on parle de l’épisode « Si j’étais un homme »
Bonus : Nier Automata, l’article de Daniel
Aussi: Logan et Kong.

7 Replies to “Episode 34 : Les Bourreaux des Légendes”

  1. C’est marrant d’entendre kwyx parler de Skyward Sword. Pour le coût je suis d’accord avec beaucoup de points. Par contre je ne comprend pas les reproches sur la maniabilité. Je n’ai pas galéré tant que ça.
    De même pour fay à laquelle je ne répondait pas, c’est surtout la description des objets à chaque fois qu’on les ramassais. ça je l’ai vraiment ressenti comme une purge et j’ai évité cet aspect « craft » du jeu.

    1. Ça doit dépendre des gens alors parceque niveau maniabilité, j’ai eu beaucoup de mal aussi. C’est ça qui m’a fait lâcher l’aventure. J’avais l’impression que toutes mes actions étaient compliquées

  2. Une flèche dans le cul de Link ne m’a jamais autant hypé pour un jeu Zelda.
    Sinon le meilleur est bien évidemment VOYOU’s Awakening en concurrence avec Minish Cap.

    Bises du travail. Tchouchou.

  3. Zelda est un jeu hyper addictif pendant des heures et des heures, le plaisir de découvrir et parcourir le monde est immense.

    Malheureusement une fois qu’on le fini on se rend compte qu’a part avoir enchainé des tours, des sanctuaires/donjons (tres décevant par rapport aux autres opus) et les enigmes des Korogu on aura pas fait grand chose (ne parlons pas des quêtes Fedex).

    Beau voyage donc, mais trop redondant et sans grand moment vraiment marquant une fois qu’on le juge a froid, en espérant que le prochain apporte plus de diversités et surtout de vrais donjons, pas des ptit trucs qui se finissent en 20 minutes avec des boss ridicules.

    Quand a Nier, j’attendrais qu’ils patch l’insupportable stuttering/les saccades qui gâchent le jeu, je comprend pas pourquoi la presse n’en parle pas alors qu’énormément de gens s’en plaignent sur les forums.

  4. Zelda breath of the wild est un très grand jeu. Après, avec le recul, je trouve quand même que le plateau du prélude est la zone la mieux foutue et proportionnée du jeu. Normal, c’est le tutoriel donc c’est du condencé. Mais voilà, sortit de là les zones sont vraiment immenses et n’ont parfois pas vraiment d’intérêt si ce n’est qu’elles sont belles à contempler et à parcourir. Il arrive même souvent qu’on se retrouve face à des paysages très atypiques, des zones de jeu qui se démarquent beaucoup du reste niveau architecture ou topographie. On s’imagine alors qu’il doit forcement y avoir quelque-chose à cet endroit ou que ça va être lié à une quête particulière qui va bien nous occuper. Et en fait non, on tombe souvent (trop souvent) sur 1 Korugu ou au mieux un sanctuaire mais qui finalement n’a pas plus à nous offrir qu’un autre. C’est rare d’avoir une surprise et de sortir de ce schéma là. Bref en fait j’ai la sensation que tout ce que je fait ne fait rien avancer au shmilblick si ce n’est ma barre de vie et mon packtage pour me préparer au seul enjeu qui est présent dès le début. Comme si tout le jeu était un entraienment. Ça manque de moments uniques et marquants qui se détachent du reste et qui sont censés alimenter une aventure. Il y en a quand même, mais je n’ai pas vraiment l’impression de franchir un cap dans l’aventure. Vous en pensez quoi Kamui et Papa?

  5. Yop ! Encore un épisode intéressant, même si j’ai évidemment ragé un peu 😀

    Sur le motion gaming sur Wii, je citerais 3 contre-exemples où le motion gaming fonctionne au poil de cul en plus d’être parfaitement intégré au gameplay : Metroid Prime 3, Mad World et Pandora’s Tower. Surtout le dernier, c’est le truc de motion gaming le plus jouissif auquel j’ai jamais joué.

    Assez surpris que kwyx aime Majora’s Mask étant donné que c’est un épisode que je trouve hyper contraignant vis à vis de l’exploration. Bien que dans un délire totalement différent, je trouve qu’il est autant l’antithèse de Zelda 1 que Skyward Sword.

    Je défendrais Twilight Princess malgré son intro ultra-molle du cul. C’est un remake d’Ocarina of Time avec énormément de qualité, et j’adore Midna.

    Skyward Sword est assez clairement le plus mauvais Zelda 3D, par contre il est tellement, mais tellement beau. Il est celui qui vieillira le plus mal, en plus, il fallait déjà être dans le mood des jeux Wii pour tolérer le motion gaming, aujourd’hui il est déjà parfaitement injouable.

    Breath of the Wild est effectivement un très bon jeu. Difficile de le comparer aux Zelda précédents à part le tout premier, donc je confirme à kwyx qu’il va grave kiffer.

    Je conseille aussi la version WiiU si vous avez déjà une WiiU, même si le mode portable de la Switch c’est un argument massif pour un jeu aussi addictif : ça me fait chier de devoir arrêter de jouer quand je m’éloigne à plus de 5 mètres de la WiiU. Notons que même si vous ne trouvez pas de version boîte de Breath of the Wild sur WiiU, le jeu est dispo sur l’eshop. Il ne prend « que » 11Go, sur les versions 32Go il tient sur le disque de la console. Mais pour les 16Go il faudra passer par un support externe, ça peut être une clé USB.

    Et je me suis beaucoup marré sur vos recos :’)

  6. Emission très sympa sur mon jeu fétiche en plus !
    Je prends tjs autant de plaisir à vous écouter dans les transports, vivement le prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *